vendredi 1 décembre 2017

Le costume de petit indien ou de petite indienne (tuto)

Avant que Noël arrive (il reste un petit mois et tout est possible !), je voulais vous montrer le petit costume d'indien confectionné récemment pour l'anniversaire d'un des Loulous. 
Une fois passé les essais, les tâtonnements que j'ai rencontrés pour ce petit prototype, la réalisation est plutôt rapide.  


Après le Tipi clic ICI, et le Porte manteau indien (d'après le livre de la Fabutineuse) clic LA , je souhaitais coudre un petit habit, facile à enfiler, sans l'aide d'un adulte. 
Sur le Net, beaucoup d'idées mais pas assez simples à mon goût pour un Petit Papoose de 3 ans. 


J'ai réalisé le schéma d'une petite tunique, sans bouton, sans scratch. Elle est en suédine (pas d'ourlets à faire!) et se porte sur un pantalon ou un jean. Notre Loulou passe sa tête, en enfilant les deux manches et c'est tout.

L'autonomie du petit bonhomme imposait la plus grande simplicité !  

Pour encore plus d'aisance, je n'ai pas cousu les deux parties avant et arrière, depuis les manches jusqu'au bas de la tunique. 

Pas de patron dispo, mais des mesures réalisées sur le costume fini devraient vous permettre de le réussir. Il est ample, tombe bien pour un Papoose de 3 ans mesurant 1 m . 


Les franges peuvent s'acheter toutes faites. Mais c'est plus agréable de découper tout doucement et le plus régulièrement possible son tissu avec de bons ciseaux.


Les manches sont ensuite montées sur l'envers en incluant les franges préparées.


Le petit indien Playmobil inspecte le travail fini et a l'air satisfait !


Ici le croquet de couleur est posé en essayant de faire un joli motif dans le bas du V de l'encolure.
 

J'ai appris en réalisant cette cousette et en cherchant sur le Net, comment se posait le croquet. Une couture centrale à la machine (comme je faisais avant) ne suffit pas et surtout n'empêche pas les deux bords de roulotter. Un croquet se pose à la main avec de petits points alternativement sur les pointes et dans les creux. 


Sur la photo ci dessous, on aperçoit sur l'envers les fils rouge et marine qui ont permis de fixer le croquet. 



Pour la coiffe, après de nombreux essais pas tout à fait concluants, je me suis inspirée de plumes vues sur le Net. Mais je n'ai pas utilisé de la cantonnière pour rigidifier, la couleur blanche de cette dernière était trop visible. 

Pour les plumes: de la feutrine très épaisse en deux couches (une marine non visible sur l'arrière de la plume, une bleu-clair) et les découpes rajoutées, suffisent à maintenir une bonne rigidité. (Toutes les références sont en bas de l'article). 

Pour le tour de tête rouge: deux couches de feutrine plus souple (...donc plus douce pour le petit front). Un scratch permet d'adapter le périmètre de la coiffe. 

Une simple couture au centre de la plume, en fil de couleur différente, permet de tenir les couches. 



 La coiffe est, ci dessous, très dignement portée !






Le Petit Papoose réalise ici une danse de la pluie. 
C'est peut-être pour cela que depuis...
... le temps est si humide !!!


Suédine, feutrine rouge fine, croquet : Mondial Tissus.
Feutrine plus épaisse et plus rigide marque Artémio: Magasin de loisirs créatifs. 
Arc, collier, canoë, tomahawk, play mobil : Brocante.

6 commentaires:

  1. Bravo pour ce joli déguisement, quel plaisir quand on est enfant de se glisser dans la peau d'un personnage ! Merci pour le tuto et quelle beauté, ce petit Papoose... Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sarah ! les Loulous adorent se déguiser, c'est un bonheur de les voir si imaginatifs, je me régale ! Bises.

      Supprimer
  2. Je comprends mieux pourquoi il pleut enfin dans le sud de la France, merci à ce p'tit loulou et à sa danse d'indien. C'est splendide Claudie, comme il doit être heureux, BRAVO BRAVO BRAVO. Bises, à bientôt. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Brigitte pour tes gentils mots si enthousiastes déposés ici !
      Petit Loulou enchaine danse de la pluie sur danse de la pluie !
      Vous n'avez pas fini d'avoir de l'eau dans le Sud...
      Merci aussi pour les bons moments passés à te lire, et les réflexions que tes lignes choisies induisent.
      Je t'embrasse. A bientôt. Claudie.

      Supprimer
  3. Chère Claudie, mille mercis pour votre si gentil message. j'ai moi aussi beaucoup de chance d'avoir des participantes aussi adorables. Une amie me demandait s'il n'y avait jamais eu à mes ateliers ne serait-ce qu'une seule personne un peu moins sympathique, je lui ai répondu que non. Et c'est une très grande joie pour moi de voir se créer un groupe aussi bienveillant autour de mes ateliers.
    Je suis en admiration devant ce petit costume d'indien, devant tant de tendresse à travers tous ces petits détails. Je n'ai jamais eu le moindre câlin de la part de mes grands-parents, alors tout ce qui touche aux liens avec les petits-enfants me touche aux larmes. Mais enfin, je peux pleurer devant Bambi...

    Je vous embrasse très affectueusement, merci pour votre fidélité, passez de très belles fêtes,

    mp

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Marie-Paule,
      Merci beaucoup pour cet adorable message. Peut-être qu'une personne à peine moins sympathique, mais entourée d'empathie, de douceur et de prévenance comme nous l'avons été, se sent bien et baisse instantanément la garde...
      Et il est vrai que des relations conflictuelles ou l'absence de relations avec des grands parents marquent à tout jamais un petit. Mais heureusement, les temps ont changé et malgré tout, comme disent les philosophes, globalement l'être humain se comporte mieux maintenant dans de nombreux domaines. A nous d’œuvrer encore et encore et encore...
      Je vous souhaite un Noël Doux et Joyeux. Je vous embrasse. Claudie.

      Supprimer