mardi 26 janvier 2016

Relooking du sac en cuir fauve #2

J'ai rechuté ! 
Déjà premier coup de folie ICI
Et de plus, le sympathique cordonnier m'a dit " Votre truc, c'est contagieux; si, si, très contagieux: une cliente présente dans la boutique lorsque vous êtes passée la première fois, est revenue avec un sac et elle m'a demandé de lui faire le même sort !"

Je n'avais pas pris de photo avant de passer chez l'homme de l'art, aussi j'essaye de vous montrer à quoi ressemblait la chose avant (encore plus haut et plus profond, la couture du fond du nouveau sac, prenant de la matière)


J'ai procédé de la même façon que pour le sac en cuir noir :

. J'ai coupé la doublure dans le fond, retourné l'ensemble, noté d'un trait de crayon la hauteur du futur sac. Pensez à laisser un peu plus, la couture...prenant de la matière (bis).
. Puis direction la boutique du cordonnier pour qu'il fasse une couture de Pro.
Ce cuir étant encore plus épais que celui du sac noir, j'ai préféré ici aussi, éviter le contact avec ma mac. 
. Rentrée à la maison, j'ai coupé au cutter un peu au dessous de la couture. 
. J'ai recousu la doublure, retourné les deux parties et le nouveau sac apparait !  







Bon d'accord, je me retrouve avec deux mini-barques ou de futures-maxi-trousses, mais il aurait été dommage de laisser ce bel objet en cuir fauve au rebut.
Et je sais qu'avec un sac de cette profondeur, mes clefs seront facile d'accès, enfin... on va dire plus facile! Et vous, trouvez-vous toujours du premier coup vos clefs en arrivant devant votre porte d'entrée....?! 


jeudi 14 janvier 2016

La rénovation du petit bureau Baumann et de sa chaise (tuto).

J'ai trouvé en brocante cet été (à prix très modique, et oui dans nos campagnes, c'est encore possible...), un petit bureau Baumann, accompagné de sa petite chaise.
Et cela tombait bien car cette année, l'ainé des Loulous entrait en maternelle.



Beaucoup de charme pour ce petit ensemble mais un vernis très, très fatigué.
Un relooking s'imposait ! Il est accessible à tous et on  redonne ainsi une nouvelle jeunesse à un petit meuble culte.
Je voulais mettre en valeur ses pieds compas, son petit tiroir plein de charme, aussi il fallait les traiter différemment du plateau.

Tuto:
. J'ai décapé "à blanc" le plateau du bureau (surface plate, facile... mais j'ai peint tout le reste, économie d'huile de coude!). Il a été poncé à la ponceuse jusqu'à disparition totale du vernis et obtention d'un bois clair.
. Le reste (pieds, tiroir) est passé très rapidement au papier de verre pour faciliter l'accroche de la première couche.
J'ai utilisé la "sous couche pour peinture minérale et tons pleins" de Ressource puis deux couches du  bleu "SL 25 minuit" satin velouté. Je n'ai aucune action chez "Ressource", leur peinture étant même assez chère...mais quel rendu!
Le bleu-vert-canard choisi est tiré de leur gamme "Sarah Lavoine" et il a vraiment séduit la maman des Loulous. 
. Pour le plateau, j'ai utilisé un vernis "mat profond" incolore de V33, trois couches car il risque de souffrir... avec un ponçage très léger au papier de verre ultra fin après la première et la deuxième couche. En fait, offert à Noël, il a déjà souffert (normal) mais le "crash test" est réussi, les multiples couleurs de feutres partent instantanément à l'éponge humide! 


Pour savoir quelles hauteurs de bureau et de chaise il fallait pour l'âge et surtout pour la taille du Loulou, j'ai trouvé ICI un tableau très bien fait, indiquant la correspondance entre la taille de l'enfant, la hauteur du bureau, et la hauteur de la chaise. Très pratique pour ne pas se tromper !


Quelques détails:



L'oiseau de "la petite verrière" qui a niché dans le tiroir...


Le bureau est maintenant fonctionnel, 



Et je crois qu'il plait beaucoup....!


                                      

mardi 5 janvier 2016

Douce et Belle Nouvelle Année 2016 !


Pour vous en cette nouvelle année 2016, tous mes souhaits d'extrême douceur ...via une petite carte toute simple, très vite réalisée, toujours appréciée et qui ne pèsera pas lourd dans la sacoche du facteur !

Bristol gris, crayon blanc uniball, plume de "la droguerie" tenue par un point de colle.