lundi 6 novembre 2017

Le prénom en fil de fer et tricotin (tuto).



Une amie vient d'avoir une petite fille Agathe, et la jeune maman souhaitait du rose. 
On le comprend, Agathe arrive après deux garçons, et c'est une joie de pouvoir utiliser cette couleur tendre et douce !
Et pour changer du "Prénom en fil de fer et tissu" (clic ICI),(et Là) j'ai essayé le tricotin qui attendait de sortir de l'oubli. 
Je l'avais acheté il y a déjà assez longtemps, et rangé sans l'avoir testé. 

. Sur la photo ci-dessous, on peut voir la bête, avec les quatre petits crochets qui viennent saisir la laine alternativement (composant ainsi le tube de tricot), le poids qui tend la laine et la manivelle qui permet de tourner. 

. Pour écrire le prénom d'Agathe, il faut 1,40 m de fil en acier galvanisé de 1,5 mm de diamètre. 

.  Il me semblait logique d'utiliser un fil de coton, pour un résultat plus net, avec moins de flou. 
Mon choix s'est porté sur le Phil coton 3 coloris "berlingot" de Phildar (" à l'Aloé véra, fraicheur et douceur ", si, si , c'est noté sur l'étiquette ! )

La notice est assez explicative, bien qu'il manque un petit détail qui me semble important : 
Si la partie déjà faite, qui sort du tricotin, doit être bien tendue (et elle l'est, tirée vers le bas par le poids), le fil qui arrive de la pelote doit être lui extrêmement souple. 
Pas de tension, sous peine de voir des mailles sauter, entrainant un tube tricoté très irrégulier (j'en ai fait les frais!)


Sur différents tutos, il est conseillé de placer le tube tricoté sur le fil d'acier droit, puis d'écrire le prénom. 
J'ai préféré faire l'inverse, trouvant qu'il était difficile de contrôler les courbes sur un fil déjà recouvert, et une structure métallique sans bosses et avec le moins de défauts possible me paraissait le garant d'un bon résultat.   


Il est ensuite très facile de faire progresser le tube de laine le long du prénom formé.
Il ne faut pas trop tirer, sous peine de voir le fil de fer ressortir. 



Mais le tendre suffisamment pour qu'il ne tirebouchonne pas comme ci-dessous ! 


Arrivé en fin de course, c'est très simple, on se retrouve avec quatre petites bouclettes de laine...



...qu'il suffit d'arrêter en passant la laine dans chacune, avec une grosse aiguille.




                
               
                Bienvenue belle petite Agathe !



8 commentaires:

  1. Comme d'habitude ravissant! Une grande tendresse se dégage de ce doux prénom habillé de rose , j'adore .
    Mireille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Mireille !
      Je sais que vous êtes une adepte du fait-maison pour nos petits !
      Belle journée à vous, et Bises.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Merci à toi ! Avec l'hiver qui avance à grands pas, as-tu réalisé de nouveaux beaux sacs en fourrure ?
      A bientôt !

      Supprimer
  3. "On le comprend, Agathe arrive après deux garçons"... On aura compris le message 😄
    Très joli, du beau boulot !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je reconnais bien là ton humour TinMar !
      Crois-tu que c'est un message subliminal, ayant totalement échappé à mon contrôle ? Je t'embrasse !!!

      Supprimer
  4. Encore une belle réalisation Claudie et que de bons souvenirs tu nous fait revivre avec ce tricotin magique !!! Bises, à bientôt. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Brigitte ! On ressentait avec le tricotin de notre enfance (le petit bonhomme de bois tourné et peint, avec ses 4 clous sur le sommet de la tête) le même étonnement de voir l'ouvrage se former, plus lentement certes, beaucoup plus irrégulièrement... mais c'était bien !
      Je t'embrasse et belle journée.

      Supprimer