mercredi 17 juin 2020

Recette des griottes à l'eau de vie macérées au soleil (façon Pierrot)


Notre vieux voisin Pierrot n'est plus depuis plusieurs étés, et quarante années de doux voisinage ont laissé des traces dans nos cœurs, mais pas seulement...
Il nous avait livré ses connaissances sur le potager, le verger, les oiseaux, la terre et sa fertilité, les abeilles, les ravageurs, les taupes... la liste est très longue.

nnnn

Sa recette, assez originale des griottes à l'eau de vie, permet d'obtenir des fruits fermes et succulents.  
Vous pouvez la réaliser avec des griottes à la chair rouge vif, ou avec des merises (fruit du merisier sauvage), leur chair est rouge foncé très sombre.


La recette si simple :

. Après avoir soigneusement lavé les fruits, les avoir séchés, coupez alors les queues à 1cm.
. Puis remplissez les bocaux (marqués 1 kg) jusqu'à 1cm du bord.
. Ajoutez alors dans chaque bocal, une tasse de 200 grammes de sucre et une même tasse d'alcool de fruit. J'ai choisi ici de l'alcool de pomme mais vous pouvez utiliser du marc (alcool de raisin) 



  . Fermez alors les bocaux et laissez les pendant 15 jours au soleil (et c'est là le secret de Pierrot ! ) . Les retourner de temps en temps pour aider le sucre à fondre.


    . Au bout de 15 jours, le jus a pris une belle couleur, il recouvre totalement les griottes.



Je rentre alors les bocaux dans la cave (endroit sombre et frais).
Ils attendent les réunions familiales et les petites perles grenat seront dégustées dans des verres à pied de taille modeste, trouvés en brocante.

J'aime aussi répartir les griottes dans des bocaux un peu plus petits: ce sont des cadeaux gourmands très appréciés.
Bien sûr selon la formule "A consommer avec modération" !




Pierrot nous avait précisé que les fruits, dans leur enveloppe de verre étaient exposés à la lumière du Soleil mais aussi à celle de la Lune.

Je ne sais si vous êtes tentés par cette recette, mais lorsque je sers cette gourmandise à nos invités, je leur précise toujours qu'elle est " gorgée de rayons de Soleil et de rayons de Lune ".
Cela fait toujours son petit effet !

Griottes du verger, merises du verger de Pierrot ou de nos promenades,
Alcool de pomme maison, sucre blond ou roux bio,
Carte Mamikou. Le compotier vient de chez le potier de notre village.

vendredi 12 juin 2020

Max, Simon, Lila et les autres.... Prénoms en fil de fer et tricotin #3 (tuto).

Depuis six mois, il y a eu de nombreuses naissances dans notre entourage. 
Quel bonheur de voir la venue de ces petits combler jeunes parents, frères et sœurs !

Lorsque j'ai appris l'arrivée de Max dans le foyer de nos amis, j'étais heureuse pour eux, et.... ravie que ce beau prénom soit très court et qu'il ne comporte ni accent, ni point, deux éléments un peu délicats pour ces prénoms en fil de fer et tricotin. 
C'était sans compter sur le X !


Je n'avais encore jamais plié de fil pour représenter un X.  
Pas d'Alexandre, de Félix, d'Axel à l'horizon...aucune expérience en fil de fer et tricotin pour cette lettre. 
Après de nombreux essais, j'ai opté pour la solution de droite, malgré un triple passage de fil dans la partie verticale du X. 


Et il s'est avéré que ce triple passage semblait être le bon choix. La lettre est harmonieuse, les deux parties bien dessinées.



Simon et Lila sont frère et sœur. Pour la naissance de Lila, j'avais réalisé une guirlande de tissus aux tons et imprimés bohème ICI. Pour leurs deux prénoms, j'ai choisi des couleurs de laine un peu passées, qui se coordonnent bien avec celles de la guirlande. 


Ici l'étape fil de fer. 




Et ici les doux prénoms se côtoient pour la photo sur un vieux drap de chanvre que j'utilise en nappe. 
Le tuto pour réaliser ces cadeaux de naissance est à retrouver ICI et Là.















On souhaite une vie toute belle et particulièrement douce à Max, Simon, Lila, Alice, Louis, Anna, et Paul !




Cubes fisher price, laines de ma réserve, animaux Schleich (brocante) sur un morceau de bois flotté de la côte ouest.