jeudi 31 mars 2016

Ex-libris en tampon pour livre d'enfant.

Les Loulous commencent à avoir beaucoup de livres et qui dit livre dit prêt, échange avec les copains donc ...marquage. J'avais pour notion qu'un ex-libris était une petite étiquette collée dans le livre et portant le nom du propriétaire.
En vérifiant chez Wiki, j'ai lu: " Gravure personnalisée collée sur le contreplat (l'intérieur de la couverture) ou sur la page de garde de ses livres comme marque d'appartenance. Ils sont réalisés par des graveurs d'ex-libris. L'ex-libris existe sous forme manuscrit, de tampons, de cachets etc..."

Tampon....vous avez dit tampon !

 
D'abord dessiner le modèle,                                                                                                                                                                              
Le graver.  
N'ayant pas graver depuis longtemps, j'ai ressorti le livre de FABIENNE car j'avais oublié beaucoup de ses astuces.


Évider la coque pour inscrire le prénom, puis encrer.






Et noter le prénom.
Bon...les Loulous sont de grands fans de madame la Pelleteuse et de son cousin le Tractopelle, mais j'avoue que j'avais envie d'un peu de voyage et de rêve, et pas du tout de graver des engins de chantier. J'espère qu'ils ne m'en voudront pas trop...!

Crédit photo: livres " le bateau arrive" de Yuichi Kasano et "les souris vont à la pêche" de Haruo Yamashita et Kazuo Iwamura à l'école des loisirs. 

vendredi 25 mars 2016

Pâques !



Les cloches peuvent passer... Tout est prêt !

Tracteur en bois trouvé la semaine dernière en brocante pour 1 euro, il tombait à pic !
Sachets gourmands réalisés d'après le tuto de *Tadaam !

mardi 15 mars 2016

Un prénom en fil de fer et tissu (tuto)




Une petite fille au doux prénom d'Ella est née en Bretagne.
J'ai écrit son prénom en fil de fer et pour la première fois j'ai ajouté différents tissus colorés.
La technique est simple, et ces couleurs apportent un plus au fil parfois un peu austère pour un tout petit. Les tissus, cerclés de métal sont bien mis en valeur et on obtient une belle finition de la fleur et du papillon.

Voici le pas à pas:

Tout d'abord, crayonner, réfléchir à l'équilibre global de l'ensemble. Ici je voulais une forme carrée, pas trop imposante. Le papillon et la fleur devaient faire des liens avec le cadre et le prénom pour rigidifier le tout.


J'ai utilisé du fil recuit acheté dans mon "magasin-de-loisirs-créatifs-préféré" de deux diamètres: 1,2 mm et 1,4 mm le plus épais étant pour le cadre.
Toujours dans le même magasin, j'ai trouvé de quoi faire des ligatures toutes fines, dans un fil vendu sous le joli nom de "fil à lier les fleurs". Ces ligatures permettent de relier tous les éléments entre eux.

Ensuite il n'y plus qu'à suivre avec le fil de fer le dessin choisi.


Voici le prénom écrit.
Pour l'étape suivante, je colle sur l'envers de la fleur les différents tissus, j'attends quelques minutes le temps de la prise et je découpe aux ciseaux toujours sur l'envers, bien à ras du fil.



A ce stade, il faut fixer avec la fine ligature (" le fil à lier les fleurs", je ne me lasse pas de ce nom) il faut donc fixer lier...la fleur au cadre et au prénom ! 


Les tissus sont rajoutés aux pétales encore vides.
J'ai utilisé de la colle vinylique blanche (marque Giotto), l’embout est fin et la colle très facile à appliquer sur le fil de fer.


Ne pas hésiter à enlever les excédents de colle avec un peu de... "le fil à lier les fleurs".


Voici quelques détails:



Le petit cadeau va voyager plein Ouest dans une valisette aux tons assortis.




Bienvenue petite ELLA ! Célestine est en train de te cueillir un superbe bouquet !



Crédit photos: carte Gabrielle Vincent " Ernest et Célestine au jour le jour".
Valisette Monoprix.
Tissus divers de ma réserve. 


                                      

vendredi 4 mars 2016

La lampe aux perles de bois.

La lampe de notre cuisine était vieillotte (une espèce d'abat jour en verre bien démodé) et j'avais envie depuis un certain de temps de quelque chose de plus actuel.

Il y a quelques mois "Merci" faisait des promotions (sur tout le rez de chaussée) de fils électriques de toutes les couleurs, d'ampoules, etc.
J'ai voulu adoucir un peu cette ampoule suspendue avec quelques perles de bois, comme on peut le voir chez " Hëllo Blogzine " et sur d'autres sites. Ces grosses perles oversize permettent beaucoup de créations et j'espère que l'astuce de fin de post vous sera utile dans leurs réalisations.




Pour ce DIY, vous aurez besoin, en plus de la partie ampoule et système électrique, de quatre perles de bois de diamètre 3,5mm, et de trois perles plus petites, diamètre 3mm.


La seule difficulté de cette réalisation, réside dans le diamètre des trous qui n'est pas adapté au passage du fil électrique.

Deux solutions pour agrandir les trous : 

.  La râpe à bois "queue de rat" de section ronde....faut-il encore en trouver une de très petit diamètre et avec beaucoup , beaucoup de patience agrandir le trou de la perle. 

.  J'ai opté pour l'efficacité: la perceuse ! 
Il faut alors bloquer la perle dans un petit étau (toujours présent sur les petits établis pliants ultrapratiques). Pour ne pas "marquer" la perle lors du serrage de l'étau, placer autour un petit bout de tissu épais. Attention à ce que le tissu n'interfère pas avec l'entrée et la sortie du trou. La mèche ne doit pas prendre le tissu dans sa rotation. 



Et après, il ne reste plus qu'à "enfiler les perles"....et accrocher la lampe ! 
C'est assez étonnant de voir que cette simple suspension un peu plus actuelle et à l'éclairage très agréable donne beaucoup de modernité à la cuisine ! 

Pots "Mr&Mrs Clynk", perles de bois magasin d'arts créatifs, ensemble ampoule et système électrique "Merci" (mais je trouve assez chers ceux vendus actuellement, attendre peut-être d'autres promos...)