mardi 29 décembre 2015

Ballade entre Noël et le jour de l'an....




 Et au détour d'un chemin...le choc ! 


La mer de nuages sur le lac de Neuchâtel et d'innombrables sommets enneigés....


... au lieu-dit "la vue des Alpes", dans le Jura suisse. 

              Magique, on est resté bouche bée !

mardi 22 décembre 2015

Noël !

 
           

           Que votre Noël soit lumière, amour et paix !



Eucalyptus et fil rouillé....

mercredi 16 décembre 2015

L'éléphant upcyclé (?!) en cadeau de Noël ...



Je vous présente "Bali", mon petit éléphant upcyclé et son œil rieur !
C'est un pendentif assez facile à faire, dans une belle matière (un métal argenté) qui, si vous êtes très en retard dans vos achats de Noël peut être un beau cadeau !
Upcyclé ?????
Upcyclé, oui, oui !
Mais upcyclé comment ?
Avec quoi ?
.....je fais durer l'attente....
Et bien, avec l'objet photographié ci dessous:


Lors d'une expo d'artisans, j'avais remarqué à un stand, toutes sortes de créations provenant de couverts anciens transformés. J'aurais voulu citer la provenance, mais il n'y avait pas de nom de créateur (ni de site internet). 
J'ai fait l’acquisition d'un petit éléphant (pas Bali, un autre) qui hélas avait un petit défaut (je vous explique tout cela en fin de post)
J'ai trouvé cet été en brocante, pour trois euros chacune, deux fourchettes en métal argenté. Celle photographiée ci-dessus n'est pas celle ayant permis la réalisation de Bali. J'ai oublié de prendre la photo avant de tordre la première dent....
Il est préférable qu'il y ait un petit motif à l'arrière pour faire comme un tapis posé sur le dos de l'éléphant.
Et je me suis lancée....


D'abord, plier à la pince, une dent de la fourchette pour en faire la trompe de Bali (c'est peut être le plus difficile de l'opération). 


Puis je note au feutre les emplacements que l'on devra scier.
Je fais l'encoche au Dremel et je coupe la suite à la scie à métaux.
J'ai été très surprise de la facilité avec laquelle ce métal se coupe, si , si . Et je souligne pour vraiment vous encourager à essayer.
Je vous montre des photos bien clean...pour vous épargner la vue de l'établi de Mr-LPV-sa-poussière-et-son-désordre, établi sur lequel j'avais fixé "l'objet" avec un petit étau.




Voici Bali qui se dessine bien maintenant (photo ci-dessous),  pas encore détaché de son cordon ombilical manche,


Le dernier coup de scie est ensuite donné. Puis toujours au Dremel,  je trace l’œil avec une fraise fine (je le veux rieur... je préfère une fente à une marque ronde) puis je polis Bali avec une meulette caoutchouc.
Et le voilà à mon cou !


Je n'ai pas parlé du petit trou qui portera l'attache, car c'est ici que le petit éléphant acheté (pas Bali, son copain) avait un petit défaut. Sur la photo ci-dessous, on voit que le trou a été centré....or le coté avec la trompe est beaucoup plus lourd.


Aussi, une fois porté...il a un air toujours penché !!!
Déçue, c'est ce qui m'a d'ailleurs motivée à me lancer. 
Pour trouver le point où faire le trou, le repérer avec deux aiguilles de chaque côté de l'éléphant, jusqu'à ce qu'il soit à l'équilibre....et faire un trou, toujours au Dremel. 

Vous connaissez maintenant l'histoire de la naissance du jeune Bali ! 
C'est une vraie joie de voir progressivement sur cette vieille fourchette au rebut, commencer à se dessiner puis naitre une bien jolie petite bête....

Crédit photo: carte Designed by Tiger, breloques de ma réserve.

                                      

jeudi 10 décembre 2015

Le rouge-gorge...

Un hôte charmant et discret a pris ses quartiers d'hiver dans l'érable du verger.....


mardi 17 novembre 2015

Le sapin en bois calendrier de l'Avent (tuto).

Face à la tristesse et à l'incompréhension, vite, vite un peu de rêve... 
....pour voir les lumières briller dans les yeux des enfants...

J'ai réalisé pour les deux loulous, un calendrier de l'Avent en bois en forme de sapin. 
Fait de deux planches qui s'emboitent, cette réalisation en trois D posée sur un meuble ou une table permet d'accrocher les sachets cousus...remplis de gourmandises et de petits cadeaux !


Le Tuto : 
J'ai utilisé des planches de sapin d'épaisseur 18 mm, j'aurais aimé moins mais je n'ai pas trouvé...
Vous avez ci-dessous les deux schémas à reproduire à la photocopieuse. 
La base a pour dimension 39 cm et la hauteur est de 40 cm. 
Au centre de chaque planche, vous trouvez une zone à évider hachurée sur le schéma. 
La largeur des bandes est de...18mm (normal, pour permettre le coulissement) 
La hauteur des bandes doit avoir une somme de 40, ici la jonction est au milieu donc chaque bande fait 20 cm de haut. 


  
Il faut jouer alors de la scie sauteuse d'abord pour le pourtour puis pour les bandes centrales. 
Et je vous assure que c'est facile et donné à tout le monde pour peu que vous alliez lentement. 

Petite astuce pour évider les parties centrales: commencez par un petit trou à la perceuse tout doucement. 
Puis utilisez la scie sauteuse pour les lignes droites.



Les finitions de ces deux bandes seront réalisées à la râpe à bois et l'ensemble passé au papier de verre de plus en plus fin. 
Voici les deux parties terminées:


Puis assemblées:  


Pour placer les petits crochets dorés, je fais un pré-trou avec un petit clou : le vissage en est alors facilité.
Le sapin a huit faces, donc trois sachets par face. 



Quelques détails techniques plus précis: on voit sur la photo supérieure, l'ajustement des deux parties (au niveau des crochets du bas)
Et sur la photo suivante, la partie supérieure de l'arbre: un triangle de bois part obligatoirement lors de la découpe. 


Les petits sachets sont ensuite cousus à la mac. 
Ils sont de différentes tailles et j’ai utilisé du lin gris pâle, blanc,


.... un vieux drap de toile bis,


...et de la feutrine grise. 
Pour chiffrer les sacs de tissu, je me suis servie de tampons anciens et d'encre spéciale tissu. 
Pour la feutrine, j'ai brodé les nombres au point de tige. 



Vous remarquerez que le n° 24 est particulièrement grand et chargé (il traîne même par terre...)
Ce sera le jour des 3 ans de l'ainé des Loulous ! 


Une fois le compte à rebours lancé, les sachets ouverts seront remplacés par de petites boules de Noël.
Et il me reste encore un peu de temps pour réaliser dans le tissu ci-dessous (Marché St Pierre), un sac de rangement permettant de replacer les deux planches et les petits sachets...jusqu'au NOËL suivant !




Variantes: de nombreuses déclinaisons sont possibles de ce calendrier de l'Avent sapin, en bois plus fin, en carton fort...
Il faut dans ce cas bien garder les mêmes mesures....sauf pour les deux bandes centrales. Leur largeur doit toujours être celle de l'épaisseur du matériau utilisé. Les sachets peuvent être en tissu, en papier et fixés par un petit bout de masking tape.

Tissus lin mondial tissus, feutrine de mon stock, tissu ci-dessus Marché St Pierre, bois et crochets Mr Bricolage, petits personnages et maisons Jysk (de l'année dernière).    
                                                       
                            

mardi 3 novembre 2015

Guirlande de fanions pour la chambre de Margot.

Petite Margot a déjà plusieurs mois mais les photos de sa guirlande de fanions étaient restées cachées bien au chaud dans mon ordi. J'ai utilisé les dimensions que m'avait données Lady Moutonne, et qui sont résumées  ICI et comme c'est un petit cadeau de naissance que je réalise souvent, vous pourrez trouver un autre échantillon de différents tissus utilisés ICI aussi




Tu vois petite Margot, les lapinous parlent de toi et te souhaitent une vie toute douce ! 

(lapinous de brocante... je ne sais plus le nom de ces petits animaux ?!, tissus Mondial Tissus, étagère blanche home made)

vendredi 16 octobre 2015

La pochette matelassée assortie... (mariage #2)

La pochette assortie mais assortie à quoi ????
Et bien aux chaussures (petites ballerines indispensables pour danser jusqu'au bout de la nuit. Ce sont de vraies pantoufles!)


Assortie aussi aux bracelets, aux BO (en résine donc matière ultralégère, toujours pour le confort mais cette fois...du lobe de l'oreille) et au pendentif.
Quelques mois avant le mariage, j'avais choisi dans la boutique d'une créatrice italienne ces petits bijoux en résine dans un camaïeu de taupe-ivoire. 


Pour ne pas être total look, je ne voulais pas porter le pendentif en bijou. Il était destiné à orner le rabat d'une pochette cousue pour cette belle occasion. Nous voilà arrivés au fait !



J'ai utilisé un tissu suédine, facile à travailler à l'aspect croute de cuir.
Pour le matelasser, j'ai redécouvert un outil tout simple que j'avais oublié...le guide de matelassage.
Petite tige métallique fixée sur le pied de la machine, elle permet de faire des coutures à distance régulière.
Le matelassage de la suédine a été réalisé avec de la ouate.


Pour le TUTO
. J'ai utilisé celui extrêmement clair des " Tutoriels de Louise" , la petite pochette girly.
. Les dimensions ont été modifiées. La pochette mesure 25 cm x 15,5 cm. 
. Le rabat, d'une largeur de 10 cm était au départ rectiligne. Mais c'était sans compter sur un coup de fer pourtant doux, mais qui était de trop ! J'ai appris depuis que le repassage de la suédine nécessitait fer doux ET pattemouille. Devant le coin brûlé, j'ai coupé le rabat qui, de rectangle s'est transformé en...triangle !
. L'ensemble a été doublé avec un tissu jaune, reste d'un nappage un peu soyeux.
. Pour plus de tenue de la pochette, j'ai ajouté un tissu un peu rigide (du nom de cantonnière d'après la vendeuse) que j'ai glissé entre la ouate et la doublure jaune. Une pression est venue terminer l'ensemble (toujours en suivant les explications de Louise).




J'ai fixé le pendentif sur le centre du rabat avec quelques points invisibles, à la main, au niveau des quatre griffes. 


Et voici la pochette portée lors de cette belle journée de mariage, avec ses copains et copines bracelets et BO. 
(Les chaussures ne sont pas visibles...Mister LPV m'ayant coupé les jambes sur la photo !)
La pochette adoucit la robe sobre mais bien rouge de chez 1.2.3.

Bijoux en résine (Silvia Saraceno), suédine, ouate et doublure (Mondial tissu), bonbons "just married"

                

mardi 29 septembre 2015

Les belles lettres d'imprimerie en bois.

J'ai eu la chance de trouver en brocante de belles lettres d'imprimerie en bois.
Elles permettent toutes sortes de compositions. Comme exemple, vous pouvez voir chez Fabienne une création réalisée à partir d'un lot. A Dijon, la brasserie "L'imprimerie" présente un pan de mur entièrement couvert de ces lettres de bois (je n'ai malheureusement pas pensé à prendre de photo et n'en ai pas trouvé sur le net) 
Sur le stand de cette brocante de village, on pouvait les acheter à l'unité et ainsi réaliser de petites compositions.



Nommer l'atelier de Lady Moutonne.
Le vendeur sur la brocante était le jeune papa de Louise, Lucie et Léopold...aussi il ne lui restait qu'un L. Dans LPV ( La Petite Verrière), c'est bien un L qui a été utilisé, mais pour Lady M, j'ai utilisé un r minuscule.  

 
Pour un anniversaire de mariage, offrir un ensemble d'initiales résumant la belle histoire d'une famille. 
Elles ont un côté "indu" mais aussi sculptural car même de loin, si on ne devine pas les lettres, cette découpe noire irrégulière sur un mur blanc est très décorative.  
 Ps d'avril 2016 : ....Magali de "brin de broc" vient de publier un article sur la brasserie dijonnaise qui semble avoir changé de nom, mais où l'on peut voir le pan de mur en belles lettres d'imprimerie !
 Lien ICI.

( Fleurs du jardin, tampons en bois en provenance d'Amsterdam merci Émilie!)