vendredi 17 décembre 2021

La crêche de Noël en bois d'eucalyptus #2.

Vous avez déjà fait connaissance avec les personnages de notre crèche faits maison ICI. L'étable qui les accueillait était une petite construction du commerce qui avec les années devenait bringuebalente. Je pensais la renouveler par un abri plus épuré et plus sobre.

Aussi lorsque nos amis bretons nous parlèrent de l’eucalyptus de leur verger, mis à terre un jour d'hiver par la tempête, je me suis surprise à rêver.... une crèche en eucalyptus !    

 

Les troncs de bois furent chargés dans la voiture au retour de vacances d'été dans l'Ouest.


Deux planches ont été découpées par un ami menuisier. Je sais, vous allez me dire que j'ai beaucoup de chance, j'en conviens !
 
Des amis bretons qui nous donnent le bois d'eucalyptus, un ami menuisier qui en deux temps trois mouvements avec ses machines nous obtient deux planches parfaites, et un ami potier, qui il y a quelques années, a accepté de rajouter à sa fournée mes santons en argile. 
Cela marche souvent ainsi dans les villages. Cet échange de services m'a toujours ravie, ce doux lien qui permet à chacun de bénéficier des belles compétences de tous. 

Une planche (la plus grande) fait office de socle. Elle reçoit trois vis, on peut voir le pas de vis dépassant d'un centimètre. 
 
Des branches plus fines de l'eucalyptus servent de montants. Deux assez verticales et une en forme de fourche. Un pré trou est fait à leur base et elles seront vissées sur la planche inférieure.
 
J'ai percé à la perceuse la planche supérieure (sur la moitié de son épaisseur) de quatre trous permettant de recevoir le bout des montants.


 

Voici la crèche montée et garnie.

Ses lignes sobres, son bois au veinage peu commun mettent mieux en valeur les santons, un peu étouffés dans leur ancienne habitation. 

  

Les rois mages se préparent, mais ce n'est pas encore leur heure d'entrer en scène...


Je vous souhaite un très beau, très doux Noël et une fin d'année lumineuse ! Claudie.

 

20 commentaires:

  1. C'est magnifique. Je suis non seulement admirative, mais très émue parce tout ce que représente cette crèche. Noël, bien sûr, avec Jésus, ses parents, les animaux, les rois mages, etc. mais ce soin que vous avez apporté à construire vous-même cette crèche dans une idée de pauvreté qui sied bien au message de Celui qui naîtra le 25. Vraiment, bravo.

    RépondreSupprimer
  2. Oh Merci Marie, ton message me touche, il dégage tellement de profondeur.
    Oui,cette sobriété, cette pauvreté est celle de l'arrivée de ce petit enfant.
    Elle parle à tous, aux plus démunis d'entre nous, aux laissés pour compte.
    Je te souhaite beaucoup de douceur pour ce Noël, je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  3. j'aime beaucoup cette apparente simplicité tout en étant noble avec ce joli bois aux jolies teintes, de plus tu peux réserver cette crèche à un usage purement déco toute l'année accueillant une toute autre une mise en scène suivant les saisons ! bravo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes mots Martine !
      Et bien je n'avais pas pensé à utiliser ce petit présentoir en eucalyptus pour une autre déco. C'est une bonne idée qui nous permettra d'en profiter beaucoup plus longtemps.
      Bon dimanche à toi !

      Supprimer
  4. C'est du très bel ouvrage. Fruit de relations vraies et profondes. Quels symboles renferme la création de cette crèche! un très chaleureux Noël à vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Jo-Elle! Tu as tout compris, la diversité des mains qui ont participé à l'élaboration de cette crèche en fait toute sa valeur.
      Très doux Noël chez toi.

      Supprimer
  5. Elle est parfaite pour tes petits santons faits main, toute en simplicité, mais l'essentiel est là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Patricia ! Un abri extrêmement simple, dans un grand dépouillement. Bon dimanche...créatif !

      Supprimer
  6. J aime bvp cette crèche pour sa simplicité et sa beauté. Bon bout d an. Merci pour ce partage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Namaste pour tes mots !
      Belle fin d'année à toi aussi et douce entrée en 2O22 !

      Supprimer
  7. Tellement émouvante cette petite crèche ! Et symbolique aussi par le partage des compétences mises au service d'une jolie affirmation de notre culture.
    Quelle chance tu as d'avoir un ami menuisier ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Dominique ! Un ami potier, un tailleur de pierre, et plusieurs peintres et sculpteurs aussi...Converser avec eux est d'une profonde richesse.

      Supprimer
  8. Encore une belle idée et une belle réalisation Claudie !!! J'aime beaucoup aussi ta réflexion sur l'entraide dans les villages, elle manque si cruellement dans les villes. Je te souhaite de belles fêtes de fin d'année, tu es magnifiquement accompagnée. Bises étoilées. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Brigitte, Grand merci pour tes mots toujours doux.
      Oui,la proximité dans les villages et ce soutien est une chaleur qui permet d'affronter ces temps un peu complexes...
      Que Noël soit chez toi Joyeux et Lumineux ! Je t'embrasse.

      Supprimer
  9. Bravo, Claudie : cette crèche sobre et élégante est très réussie. Elle raconte une belle histoire, celle de la Nativité et aussi de ta créativité, d'échanges amicaux chargés de sens !
    Comme chaque année, j'ai remonté la caisse de Noël de la cave pour en sortir la petite crèche de mon enfance chargée de tant de beaux souvenirs. Joyeux Noël !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Tania pour ce doux message ! Tu as la chance d'avoir encore la crèche de ton enfance, c'est rare et très précieux !
      Je te souhaite une belle et douce nouvelle année, en te remerciant pour ces échanges chaleureux. Bises.

      Supprimer
  10. En plus d'être très belle ta crèche, le bois d’eucalyptus doit sentir bon, et longtemps...enfin j'imagine:-)
    Ici dans mon village on s'échange des branches avec des boules rouges: tiens, moi j'ai ça, voilà pour ta table !
    Passe d'excellents moments Claudie, un beso

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Colo pour tes souhaits !
      Et bien non, le bois de la crèche ne sent rien, seules les feuilles sont parfumées. Serait-ce parce que le tronc était à terre depuis quelques mois ?
      Noël fut doux par ici, nous avons accueilli un nouveau petit fils ...le 25 !
      Un Beso à toi.

      Supprimer
  11. J'adore le côté simple et épuré! Très réussi! Bravo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, c’était vraiment le but recherché, le dépouillement comme l'enfant de la crèche. Très belle nouvelle année à toi !

      Supprimer