samedi 2 octobre 2021

Un arbre est entré dans mon salon !

Cette petite installation date déjà de nombreux mois. De l'époque du confinement, vous vous rappelez, ce cercle de 1 kilomètre de rayon, autour de la maison pour les promenades. Époque où, partout dans le monde, il n'y avait plus d'avions qui rayaient le ciel, où les autoroutes étaient désertes, où les animaux sortaient du bois et entraient en ville...

Nous partions avec nos sacs à dos vides chargés seulement d'une scie à bois et d'un mètre. Nous avions repéré dans un bois de la commune des troncs de bouleau à terre, cassés, laissés à l'abandon, voués au pourrissement.


Il avait suffit en amont de mesurer très précisément l'espace entre les différentes étagères. L'homme de la maison sciait les troncs suivant nos mesures, nous chargions chaque sac de deux morceaux maximum (qui dépassaient de l'ouverture et c'était lourd !). Pour un meilleur rendu, il est préférable d'utiliser le même tronc ou tout du moins de respecter l'amincissement de l'arbre de bas en haut. Nous avions prévu plusieurs essais. Il a fallu....plusieurs voyages. Nous croisions du monde, la forêt était fréquentée à cette époque par tout le village. Certains gentiment, avec un œil rieur, nous demandaient si nous faisions provision de bois pour l'hiver comme les bucherons d'autrefois avec nos morceaux de tronc à dos d'homme !

 

Les morceaux de tronc de bouleau ne sont pas fixés à l'étagère. Juste posés, la tranche bien plate, ils sont stables. Ils longent les montants métalliques de l'étagère. Les défauts du bois lui donnent son authenticité, il ne fallait pas les enlever.

 Intéressants aussi ces deux départs de branches.


Il est nécessaire de démarrer l'installation du tronc sur le sol et de la terminer le plus près possible du plafond. l'illusion sera ainsi parfaite. L'arbre semble être vraiment sorti de terre dans le salon et parait crever le plafond !

 


Ce bricolage maison nous a enchanté. De la récupération du bois en forêt (à terre, je le redis), au transport épique dans nos sacs à dos, des sourires croisés mi curieux, mi amusés, de l'installation assez rapide avec quelques ajustements, tout nous a plu. Peut-être était-ce l'aspect dedans/dehors de cette décoration qui nous apportait un vent de liberté alors que nous avions l'impression de vivre une sorte d'enfermement ?

J'avais vu des troncs posés dans des angles de pièces, mais pour cette installation, j'avais vraiment envie de donner l'illusion d'une étagère percée et d'un tronc continu, d'un bouleau qui soutenait l'ensemble. Certains amis s'y sont d'ailleurs laissés prendre et m'ont dit horrifiés en s'approchant: "Non mais tu n'as tout de même percé tes étagères !"

Et vous, avez-vous des morceaux de Nature chez vous (qui peuvent aller du bouquet de feuilles d'automne aux quelques coquillages ramassés sur la plage l'été dernier) et qui vous ravissent chaque fois que votre regard se pose sur eux ?

 Étagères string/ Livre" Prendre la route" édition Gestalten/ Coussin "Family" Création Florence Bouvier

14 commentaires:

  1. Je suis éblouie par cette installation ! C'est absolument magnifique et cela montre combien la nature, les arbres, tout ce qui est au dehors dans les bois, le long des rivières et des haies comptent pour vous. Vraiment, bravo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie, la nature nous donne, c'est vrai, des décors dont on ne se lasse pas. Et je sais que tu apprécies aussi tous ces petits trésors. Belle journée à toi !

      Supprimer
  2. Je trouve ça d'une grande poésie et ça me rendrait presque un peu jalouse ! En tout cas cela prouve que les arbres et les livres vont merveilleusement bien ensemble (allez savoir pourquoi).
    Dans mon jardin, je collectionne les coquilles d'escargots vides que j'aligne soigneusement en longs rangs dans lesquels, de temps à autre, le hérisson vient mener grand bazar.
    Bon dimanche, Claudie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Anne pour ce message, mais c'est extrêmement facile à réaliser !
      Je vois que toi aussi tu vis proche de tout ce petit monde, escargots, hérisson...sources d'inspiration.
      Belle journée aussi.

      Supprimer
  3. J'ai eu longtemps un fantasme de tronc de bouleau chez moi, au point que j'ai failli mettre dans mon entrée ce fameux papier peint de la marque Cole & Son que l'on voit hélas un peu trop partout. Mais une réalisation comme la tienne, c'est unique ! Les livres et les arbres ne forment-ils pas le plus heureux des mariages ? Pour répondre à ta question, oui, je m'efforce d'introduire quelques éléments de nature dans mon petit deux-pièces parisien : une coupe ancienne pleine de coquillages, des bouquets de fleurs séchées un peu partout, des tout petits pots de succulentes faits par ma mère, une feuille sèche au coloris subtil juste collée par un joli masking tape sur un coin de mur, et des marrons récemment ramassés dans une corbeille de vannerie.
    Beau dimanche !
    Dominique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Dominique, oui arbres et livres jumelés vont si bien ensemble !
      Comme toi, ce papier peint représentant des bouleaux en noir et blanc m'a longtemps fait rêver.
      Et je vois que même citadine, tu importes chez toi des bouts de nature qui doivent te donner de bonnes ondes, ressourçantes et apaisantes.
      Belle journée et bises.

      Supprimer
  4. Ce trompe l’œil est magnifiquement réussi ! Déjà pour sa "tromperie", car ce n'est qu'en lisant que j'ai compris l'astuce, et aussi pour sa poésie. Bravo à tous les deux pour cette installation ! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sarah. Les amis de passage ont eux aussi été trompés,comme toi. Belle fin de semaine ! Bises et bravo pour ton nouveau livre !

      Supprimer
  5. Quel beau "boulot" ai-je envie de dire !!! Bon je te l'accorde, c'est une blague à deux balles, je n'ai pu m'empêcher de la faire.
    Je trouve cette idée merveilleuse, c'est très beau, l'harmonie entre cet arbre et les livres aux mille feuilles issues du bois, j'aime infiniment ces conversations intimes entre les éléments, elles touchent l'âme délicieusement. Douce soirée Claudie, bravo une fois encore. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Brigitte pour ce gentil message. Il est vrai que rassembler tronc d'arbre et livres semblent très cohérent. Je vais être attentive à ce qu'ils se disent, promis... Je t'embrasse, et belle fin de semaine.

      Supprimer
  6. L'illusion est parfaite ! Beau duo pour cette réalisation pleine de poésie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Béa, ce fut un bricolage-plaisir, où la satisfaction du résultat apparait très rapidement.

      Supprimer
  7. c'est trop beau, j'aime tellement le bois dans toutes ces formes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Le bois reste toujours une matière chaude et agréable à voir et à toucher. Belle soirée.

      Supprimer