vendredi 14 février 2020

Rénovation "version Noir", du petit bureau Baumann et de sa chaise (tuto) #2

Lorsque l'on a plusieurs familles de Loulous, que l'on possède un grand grenier il ne faut pas hésiter à faire du stock, si l'on tombe sur des perles (j'entends par là de vraies bonnes affaires). 


J'avais déjà rénové il y a quelques années un petit bureau Baumann (petit objet culte aux pieds compas) et sa chaise (ICI) dans une version "bleu foncé". Ils passent en cascade d'un frère à l'autre dans la première famille. 
Je pensais que le schéma pour la rénovation du second serait le même... et bien non !
Les objets nous réservent souvent des surprises... 

Le petit bureau et la chaise étaient bien abimés. 



J'ai été contente de retrouver le nom "Baumann" entre les pieds de la petite chaise !


Ici le plateau de la chaise est décollé.



Il va passer deux jours hérissé de serre joints après un apport généreux de colle à bois entre les deux parties.



Ce n'est pas la première fois où j'ai l'impression que les objets nous entrainent sur des chemins pas vraiment tracés. 
Déjà ICI, avec la petite commode vintage ramassée en vrac dans un dépôt, nous avons eu de grands moments de perplexité, avant de trouver comment faire. 

Pour ce dernier bureau, après le ponçage du plateau, de vilaines taches rouges se sont révélées bien ancrées (on pourrait aussi dire "encrées" !) dans le bois. 

Il fallait dans ce cas, inverser la démarche de la dernière rénovation. 
Le plateau sera peint. Les pieds seront vernis. 





Après un ponçage rapide au papier de verre de différents grains, la sous couche blanche, "sous couche pour peinture minérale et tons pleins" de chez Ressource, est passée sur toutes les parties qui seront à peindre.  

Puis c'est au tour des deux couches de la peinture noire "radis noir Sarah Lavoine 11" choisie par les jeunes parents.       



Les parties laissées en bois ont été poncées soigneusement puis sont protégées avec un vernis mat incolore posé en deux couches: "vernis mat profond incolore" de chez V33.                    


Voici le petit bureau une fois terminé. Sous la lumière, il parait bleu très foncé, il est en fait vraiment noir (cf la photo avec l'oiseau de la Petite Verrière).


Sous la chaise, entre les pieds, j'ai laissé une petite fenêtre non peinte pour que la marque "Baumann" soit encore présente.





Dans le tiroir, bien caché, l'oiseau de la Petite Verrière se repose.


Le bureau est maintenant opérationnel ...et utilisé ! 
Sur la photo envoyée par la jeune maman, Loulou a semble-t-il enchainé les activités "draisienne" et "dessin". 
Il a peut-être raison de ne pas avoir ôté son casque. Il est bien connu que travailler peut être dangereux !



Ces objets qui semblent nous guider, me font penser que souvent en sculptant le bois, on découvre un nœud bien placé qui va valoriser le sujet, ou une fissure ancienne qui semble se trouver là, non par hasard mais par nécessité. 
Incorporés à la sculpture, ils lui donnent une autre dimension et auraient manqué s'ils avaient été absents. 

En poussant un peu plus loin la notion d'aléatoire, d'imprévu, et aussi d'une certaine magie de la matière, je me rappelle de cette touchante histoire venue d'Afrique. 

Le sculpteur arriva au village tirant sa charrette suivi d'une cohorte d'enfants heureux de voir un peu de nouveauté venir jusqu'à eux.
Il s'installa sous l'arbre à palabres, déchargea l'énorme morceau de bois qui était dans sa charrette, sortit gouges, maillet et râpes et il commença à l'entamer.
Il lui fallut plusieurs jours de labeur, protégé par l'ombre généreuse pour qu'enfin une forme se dessine et devienne de plus en plus précise.
Le groupe d'enfants était toujours près de lui, observant avec attention, caressant le bois, ramassant des copeaux tire-bouchonnés, lorsque la plus merveilleuse des questions de sa longue vie de sculpteur lui fut posée :

"Dis Monsieur, comment tu as su que le cheval était dans le morceau de bois ? "


26 commentaires:

  1. C'est une superbe rénovation, comme toujours !
    J'adore ce mobilier intemporel qui donne un charme fou à nos intérieurs.
    Et merci pour cette jolie histoire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Béa de ton mot déposé ici ! Ces petits meubles donnent du cachet à une chambre d'enfant, et la démarche récup' est tellement motivante ! Bonne semaine !

      Supprimer
  2. Mais tout est magnifique dans cet article ! Cette rénovation avec le respect du nom Bauman, cette réflexion sur le travail du bois, et cet enfant qui allie activité sportive et activité intellectuelle ! Merci. C'est du bon, ça.
    Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie pour ton enthousiasme ! Le travail du bois apporte toujours beaucoup de plaisir, dans toutes les étapes.
      Je te souhaite un très beau lundi sûrement ensoleillé chez toi (gris et humide par ici)!

      Supprimer
    2. Hélas non, il a plu toute la journée !

      Supprimer
  3. Je suis une adepte du recyclage. Une belle deuxième vie pour ce bureau qui a trouvé preneur ! Je renonce à m'abonner à ta Newletter une énième fois. Il faut juste que je pense à m'y promener de temps en temps. Bonne fin de journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton gentil commentaire ! Pourtant la Newletter semble marcher...J'en parlais hier à un ami qui pense que parfois elle peut arriver dans les spams. Peut-être vérifier...Bonne Semaine.

      Supprimer
  4. Quel travail soigné, et un résultat magnifique! vraiment bravo.
    Je ne suis pas très douée et patiente pour ce genre de rénovation mais mon mari oui, il adore ça.
    Tu m'as impressionnée, et ces explications...merci pour totu!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Colo. Mais tu es douée dans tant de domaines ! Poésie, photo, et votre merveilleux et immense potager. Car c'est un art de savoir guider Dame Nature avec respect et générosité ! Merci pour tes partages !

      Supprimer
  5. Formidable travail et le résultat est ravissant, tu es un oiseau rare !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Tania, tu es adorable ! Adorable et savante, car j'apprends énormément en te lisant et dans tant de domaines, merci !
      (journée belle et ensoleillée aujourd'hui !)

      Supprimer
  6. je suis épatée et envieuse d'un pareil savoir faire chapeau !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Dominique, mais en fait c'est assez simple à réaliser. Ce n'est que du collage, du ponçage et de la peinture. Je suis loin d'être une professionnelle du bois, c'est accessible à tout le monde !

      Supprimer
  7. Ce petit bureau Bauman est d'une élégance rare ainsi vêtu, quel talent Claudie... Superbe ! Et ton conte est vraiment touchant, on imagine la ferveur dans les yeux des enfants, ce sont de magnifiques moments ponctués par les mots du cœur. Bises et lumineux week end. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Brigitte pour tes mots toujours affectueux ! Le bois est si agréable à travailler ! Même mort, contrairement à la pierre, il conserve de la chaleur et un semblant de vie.
      Je te souhaite une très belle fin de semaine, plus douce que la bise glaciale chargée de ce grésil piquant chez nous. Je t'embrasse, à bientôt.

      Supprimer
  8. Bravo pour cette rénovation, c'est vraiment du beau boulot!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci les filles ! Vos panières m'ont épatée, ça je ne sais pas faire !!

      Supprimer
  9. Mystère des couleurs : je n'ai pas encore compris comment ce bureau noir apparaît bleu, d'un joli bleu d'ailleurs - la lumière nous joue des tours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton message me fait penser au mystère des tableaux de Soulages. Ces "Noirs" qui selon la lumière deviennent bleu marine, gris argentés.... La lumière joue un grand rôle dans notre perception de la couleur. Et merci Tania pour ton bel article sur le jaune ! Bises.

      Supprimer
  10. Magnifique, ça lui donne vraiment une touche d'élégance et de modernité J'aime beaucoup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Camilleb ! Cette petite transformation le change beaucoup mais il garde ses caractéristiques vintages.
      Et les jeunes parents apprécient cette remise au goût du jour !
      Belle journée !

      Supprimer
  11. J'aime beaucoup le noir, j'ai d'ailleurs repeint ma porte d'entrée et mes fenêtres de cette couleur et c'est tout de suite plus moderne.
    Bravo Claudie pour cette si jolie rénovation qui redonne un nouveau souffle à ce petit mobilier déjà plein de charme!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ce petit meuble, gardant des détails en bois clair, le noir est parfait ! Le bureau passant souvent de la chambre de Loulou à la grande pièce de vie, les parents étaient ravis de leur choix.
      Belle semaine à toi Rachel, et bises à tous.

      Supprimer
  12. Est-ce la réclusion qui me pousse à aller jeter un œil à mes blogs préférés ? Car une fois de plus, aucune newsletter sur ma boîte mail pour m'indiquer que tu as déjà posté deux nouveaux billets !!!
    Pour revenir au sujet, tu as fait un travail admirable (je note au passage le clin d'œil très bobo du nom de la peinture Sarah Lavoine ;-) Une question : comment as-tu poncé ce meuble ? Avec un produit particulier ou huile de coude et papier de verre ?
    Comme je vis dans une maison grande comme une boîte à chaussures (taille 38) puis-je louer un espace dans ton grenier pour y caser mes prises de brocantes et autres trésors de dépôts de trottoirs ? :-)

    RépondreSupprimer