samedi 12 octobre 2019

Les petites étagères (ou comment changer de cuisine ...sans changer de cuisine)


Il y a une trentaine d'années, lorsque nous avons rénové cette vieille maison, nous avons fait des choix que nous ne regrettons toujours pas. Carreaux muraux sobres, blancs, mats, avec des joints gris, hotte métallique. 
Mais les "cuisines intégrées" étaient à l'époque systématiquement proposées.  
La nôtre, en bois très clair comportait un seul élément haut, assez important malgré ses trois portes vitrées. 
Le temps passant, les enfants partis du nid, l'envie d’être entourés de moins d'objets s'est peu à peu imposée. 
Nous avons alors décidé de changer de cuisine...sans changer de cuisine ! 

Tout d'abord, il fallait déposer l'ancien élément. 
Sur la photo ci dessous, il ne reste que le corps du meuble...bien assez lourd.
Ce fut un grand moment de solitude, même si nous étions deux !
Car ce meuble d'un poids certain, imposant, restait en place, alors que toutes les nombreuses vis, attaches et fixations avaient été supprimées. En fait, il était aussi collé et s'est détaché après quelques coups de marteau.


Et il a été remplacé par ces deux étagères, beaucoup plus aériennes, moins profondes. 
Lorsque assis à table nous levons les yeux, exit "la cuisine intégrée". 

Ces charmantes demoiselles nous offrent leur décor changeant suivant les saisons (j'imagine une guirlande de toutes petites lumières courant le long de leur bord au moment de Noël).  

Les objets utilisés plusieurs fois par jour, comme tasses, bols, coupelles sont d'un accès très simple, je n'ai qu'à tendre le bras ! 


On retrouve sur les étagères les petites planches à découper présentées ICI.



Nous avons utilisé des équerres toutes prêtes trouvées en magasin de bricolage (20 cm x 20 cm). Elles ont été traitées avec deux couches d'un vernis mat. 
La taille des équerres et leur nombre est à adapter en fonction de la charge prévue sur les étagères. 



La hotte inox, qui n'est plus plaquée contre un meuble profond, ressort ainsi beaucoup mieux.   


Pour les planches, le mélaminé blanc mat est parfait. Il existe en différentes profondeurs, ici 20 cm. L'ancien meuble beaucoup plus profond (40 cm), diminuait grandement la luminosité de ce coin. 
Nous avons eu le choix entre différentes longueurs, ici 120 cm. 

Avoir des planches toutes prêtes, qui ne seront pas retaillées, permet d'avoir tous ses champs en mélaminé, et donne un fini que l'on n'aurait jamais obtenu avec un ponçage et de la peinture blanche.   



Une petite lampe en porcelaine, toute en transparence apporte une belle lumière le soir venu.



Dans notre démarche de de pas jeter un objet qui pourrait être encore utile, l'ancien meuble a trouvé une belle place au cellier. Il permet de conserver, à l'abri de la poussière, conserves maison et plats peu utilisés. 

La petite plante tombante, avec des feuilles en forme de cœur (je n'en connais pas le nom, si certains le savent, je suis preneuse) semble particulièrement se plaire sur ce nouveau support. 
Pour la première fois, elle fait des fleurs !






Les objets divers et variés proviennent de chez le suédois ou de brocante. 
Planches à découper home made. Lampe Anglepoise. 

9 commentaires:

  1. Très sympa tes nouvelles étagères et j'aime beaucoup tes dècos et la petite lampe en porcelaine est jolie
    Pour le nom de la plante c'est une chaîne de cœur, nom familier... J'en ai une grande....
    Des bises bretonnes
    Christelle
    Le grenier bohème.canalblog.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Chistelle de tes mots laissés ici.
      Je viens de parcourir ton blog et je vois que vous aussi, vous êtes dans l'évolution constante de votre maison. Améliorer son nid donne un réel sentiment de satisfaction !
      Merci pour l'info sur la plante !
      Belle journée à toi, avec des Bises. Claudie.

      Supprimer
  2. La petite plante en chaîne de cœurs s'appelle ceropegia woodii.
    Bravo pour cette très jolie rénovation !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Verveine et Lin de ton passage ici et pour le nom complet de cette plante ! Belle journée !

      Supprimer
  3. Ca fait plaisir de te lire à nouveau!
    Tu as bien fait de t'alléger, c'est très joli ainsi!
    J'ai eu le même genre de démarche cet été, et un grand tri a rendu la cuisine plus fonctionnelle.
    Bises Claudie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Rachel de ton enthousiasme ! Le tri qui a précédé la mise en place des étagères et qui, comme chez vous, a touché toute la cuisine a fait un bien fou. Diminuer les objets qui nous entourent, revenir à l'essentiel, un chouette programme!
      Bises à tous ! Claudie.

      Supprimer
  4. Parfois cela a du bon de donner un p'tit coup de jeune à la maison. Et en plus ça fait du bien au moral !
    Moi aussi j'aime beaucoup cette plante retombante, j'en ai eu une il y a quelques années mais elle ne semblait pas se plaire chez moi !!!
    Très belle semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Josiane pour ce gentil mot ! Je viens de me promener sur ton blog et tes pliages m'ont conquise.
      La plante se portait moins bien cet été, mais j'ai vu qu'il ne fallait pas trop les mouiller. Je suis parfois trop généreuse dans ma fréquence d'arrosage ! Belle journée !

      Supprimer
  5. Félicitations à vous deux ! c'est formidable de changer sans changer... et le résultat est là, bravo. De puis que les immeubles ont commencé à s'édifier autour de notre maison, nous l'entretenons beaucoup moins et les vieilles maisons s'abiment vite, il y a un manque de courage évident, j'en suis triste, il va falloir qu'on se réveille un peu. Je t'embrasse. brigitte

    RépondreSupprimer