mardi 12 février 2019

Le porte manteau aux patères dépareillées (tuto).

Il y a quelques mois, lors d'une virée parisienne, j'ai eu l’œil attiré dans un grand magasin, par une jolie présentation de différentes patères neuves. Elles étaient alignées sur une planche, imitant celles des vestiaires d'écoles, avec la rouille et tout et tout. M'approchant de l'étiquette d'UNE patère, j'ai eu un mouvement de recul. Un prix exorbitant !

Lorsque la famille est au complet, un porte manteau supplémentaire s'impose. 
Je me suis rappelée que des portes manteaux de brocantes glanés pendant des années pour quelques euros, attendaient sagement leur heure dans mon grenier.
Piquée au vif par l'alignement parisien, je décidais que le mien n'allait RIEN me coûter !



Je commençais par démonter les patères de leur support. 
L'ensemble métal et bois a été légèrement poncé puis verni avec un vernis incolore mat pour bloquer l'action de la rouille. 

J'avais en réserve une belle planche de chêne, mais trop courte. 
Têtue (le porte manteau ne doit RIEN me coûter), je me suis rabattue sur une planche de pin, de notre réserve aussi (Mr LPV garde toutes sortes de matériaux divers et variés, je râle souvent mais je trouve, j'avoue, toujours tout ce dont j'ai besoin).
La planche aux dimensions de 120cm x 14,5cm x 2cm a été poncée à la main avec du papier de verre, et vernie avec une couche du même vernis mat.




Les patères sont fixées à la même hauteur sur la planche mais étant différentes, on s’aperçoit que certaines penchent plus en avant, une autre est un peu tordue et cela contribue au charme de ce porte manteau. 



Deux patères sont semblables aussi elles doivent être posées dans un ordre aléatoire, sans symétrie pour un effet dépareillé maximum. J'aime beaucoup celle qui est toute en métal et qui anime l'ensemble.






Astuce de Mr LPV: Les patères 2, 3, 4 sont fixées sur la planche. 
Puis le porte manteau est alors fixé au mur, et les trous de fixations sont cachés par l'arrivée des patères 1 et 5. Ils sont sous la partie plate métallique donc parfaitement invisibles. 



Chalenge totalement respecté, en mode "récup" le plus complet, le porte manteau ne m'a RIEN coûté. 
Il plait, à tel point que l'on hésite à le cacher en accrochant nos vêtements, et c'est tout de même un peu embêtant pour un objet qui s'appelle "porte manteau" !



Patères: brocante.
Paniers diverses provenances. 
Couronne Sia. 
Et toujours la belle et douce écharpe qui ne quitte pas mon cou cet hiver, tricotée par Lady Moutonne. 

20 commentaires:

  1. C'est chouette de rendre leur utilité et un coup de jeune (grâce au bois clair) à ces vieilles choses. Le résultat est très réussi, bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Tania des gentils mots laissés ici ! Tu as raison le bois clair booste les anciennes vieilles dames rouillées.
      Et Merci pour tes articles qui me passionnent et nous ouvrent à tant d'univers ! Bonne journée.

      Supprimer
  2. Bonjour Claudie, que j'aime ta démarche!
    Et puis se lancer le challenge de faire avec "ce qu'on a" demande créativité, imagination et habileté... Et lorsque le rendez vous est là, comme c'est le cas avec ta si belle patère, alors on ne peut qu'être heureux!!
    Bravo, tu n'as rien à envier aux vitrines parisiennes!! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci chère Rachel, une fois le challenge posé "être totalement à l'opposé des prix parisiens", le cahier des charges était assez facile à suivre.
      Il reste encore des patères au grenier, nos enfants sont tentés, je crois que ce porte manteau aura bientôt des frères jumeaux !
      Bises à tous.

      Supprimer
  3. J'ai aussi fait ce style de porte manteau , je chine régulièrement des patères ( j'en suis addict )
    Il est très sympa j'aime beaucoup et comme tu le dis si bien , on n'a pas envie de cacher ces jolies patères
    Christelle
    legrenierboheme.canalblog.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Christelle d'être venue par ici !
      Je viens de ton blog et ton porte manteau est tout à fait dans l'esprit de celui-ci. C'est vraiment un grand plaisir de re-créer totalement un objet avec uniquement de la récup! Une impression aussi de faire (un peu) du bien à la planète et de ne plus participer à la course folle aux achats ! A bientôt.

      Supprimer
  4. Les patères ayant du style, j'aurais fait chanfreiner la planche, c'eut été plus "cosy".
    danielle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Danielle, j'aime l'aspect plus brut qui va bien je trouve avec la paille des paniers.
      Mais c'est une éventualité à étudier, d'autant qu'un chanfrein avec les outils de Mr LPV aurait été aussi, du fait-maison. Question à poser aux enfants lors de la réalisation de "leur" porte manteau !
      Bonne journée !

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Et cela ne m'étonne pas ! Ce porte manteau est totalement dans l'esprit "récup-brocante-renouveau-désencombrement-sobriété" de ton blog !
      merci et belle journée à toi. Claudie.

      Supprimer
  6. Que de paradoxes dans notre existence, mais je comprends, ce porte-manteau est une véritable sculpture et mérite d'être vu ! Bravo, et bravo aussi à Mr LPV pour cette astuce des patères 1 et 5, vous formez un beau duo, ça ravit mon cœur. Merci Claudie, à bientôt. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Brigitte pour la douce chaleur de tes commentaires.
      Avec Mr LPV, nous aimons bricoler ensemble et nous sommes très complémentaires...à la grande joie des enfants !
      Je t'embrasse, bonne journée.

      Supprimer
  7. Un bien joli bricolage, une fois de plus ! Je sui moi aussi fan d'objets de récup. qu'on oublie au grenier et qu'on ressort un jour...

    RépondreSupprimer
  8. Merci Béa pour ce message ! Parfois l'idée ne vient pas de suite, c'est alors intéressant d'avoir un peu de stock dans le grenier...même s'il arrive à saturation !

    RépondreSupprimer
  9. Bravo ! Une belle inventivité ! On a toujours des ressources en soi-même, n'est-ce pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie et oui, il faut se poser...et les ressources arrivent bien souvent...je suis tout à fait de ton avis.
      Je te souhaite une belle fin de semaine. Claudie.

      Supprimer
  10. Alors c'est un porte-couronne et un porte-panier ! (Nouveau concept...)
    En bonne Parisienne, je te confirme que les prix de tout ce qui est tendance en déco sont totalement démesurés. Ton mari et toi avez marié vos talents pour créer quelque chose d'unique, de personnel, et de superbe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On va dire que ce sera un concept variable selon les besoins !
      Merci Dominique de ton gentil mot. Je suis toujours stupéfaite par les prix parisiens, mais je pense que dans nos campagnes, les vide-greniers offrent des tarifs particulièrement bas. Les beaux jours reviennent, et avec eux, encore de belles découvertes en perspective...
      Belle fin de semaine, je t'embrasse. Claudie.

      Supprimer
  11. Quelle jolie inspiration et bravo pour le challenge récup' respecté à la lettre ! Quel plaisir de piocher dans son stock ! Pour ma part il ne me manque que le garage ou le grenier, pour accumuler juste un peu plus... ;) Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi Sarah ! Je te comprends, les appartements parisiens sont si petits ! Nos enfants sont ravis de trouver chez nous à la campagne de la place pour stocker !! Bises.

      Supprimer