lundi 14 septembre 2020

Les fonds marins...en bristol et Lego !

 

Pendant les périodes de canicule de cet été, les Loulous bloqués dans la maison (on ne pouvait mettre un bout d'orteil sur la terrasse surchauffée) ont beaucoup, beaucoup joué avec ce petit et très modeste bricolage qui, de plus, nous a entrainé vers des réflexions qui n'étaient ni petites, ni modestes.


Ils étaient arrivés chez nous avec quelques Lego sur le thème de l'Océan. Ils sont plus que fans de ces petites briques. Mais après plusieurs après-midis caniculaires de construction, nous sommes passés à la projection de "La grande vadrouille", puis à quelques recettes de cuisine à six mains. Plusieurs jeux de société après, les petits Loulous, dans le sombre des volets tirés, tournaient un peu en rond.  Il fallait relancer leur imaginaire. 

J'ai sorti de ma réserve trois feuilles de Bristol (un peu plus rigide que le Canson). Trois bleus, un clair, un moyen et un très foncé. Deux chaises assez lourdes avec une partie supérieure de dossier horizontale ont été mises dos à dos séparées par une distance de la longueur de la feuille de Bristol. Les feuilles sont alors scotchées, la plus claire sur le haut du dossier, celle de couleur bleu moyen à l'assise, et la dernière d'un bleu très foncé, posée au sol. Ajouté contre cette dernière un morceau de mon tapis de gymnastique noir, nous comptions quatre couleurs, quatre profondeurs différentes.

Un trou de forme ovale avait été pratiqué au cutter (vous pouvez le réaliser avec des ciseaux) sur les deux feuilles supérieures.

 


Une "fosse", réalisée avec un simple pliage a pris place sur la feuille au sol.


Ils ont collés des gommettes autocollantes nombreuses et variées de ma réserve sur le thème de la mer. Des requins, poulpes, étoiles, algues, poissons, moules, coquillages, murènes, raies, méduses...tant et tant que j'ai du les freiner, il fallait que la couleur du Bristol reste largement apparente.


 

Ils m'ont demandé une "Grotte" (un peu de Bristol froissé et scotché) dans laquelle ont été placé les "Lingots du coffre", le tout défendu par une armada de requins et de murènes. 

Et ils ont joué, joué des heures et des heures !

Se tenant chacun d'un côté, ils conduisaient les plongeurs depuis la surface jusqu'au fond, les faisaient remonter en respectant les paliers de décompression. Ils les accompagnaient dans "la fosse" et les eaux sombres du bas, participaient avec eux aux combats contre les requins et autres terreurs sous marines.


Ils conduisaient avec les valeureux hommes-grenouilles des "motos pour le fond de l'océan", ont construit un "galion échoué" d'où ils ont extirpé un trésor....le tout surveillé par le bateau de surface qu'ils pilotaient à tour de rôle.


Voici la vue qu'ils préféraient, et moi aussi ! Depuis le trou du Bristol bleu clair, celui placé le plus haut, ils pouvaient voir en enfilade toutes les profondeurs de "leur océan" jusqu'à la fosse...où je remarque juste à l'instant une petite main entrée en action alors que je prenais la photo !

 

Et ce ne fut pas tout... 

Des lectures à haute voix sur le thème (Loulou numéro deux n'apprendra à lire que cette année scolaire) se sont alors imposées. Chez Hergé "le Secret de la Licorne" et " le Trésor de Rackham le Rouge", chez Enid Blyton "le Club des cinq et le trésor de l'Ile". Ils ont aussi fait la connaissance du Commandant Cousteau en visionnant quelques vidéos. Et bien sûr avec une mise en pratique directe de certaines plongées et expéditions !

Et ce ne fut pas tout....

Nous avons parlé du devenir de "leur océan". Un morceau de gaze avec ses mailles disjointes, tiré par un bateau en surface a imité un chalut raclant le fond de l'océan en eaux profondes et capturant les poissons quels que soient leur nombre, leur espèce et leur taille. Nous avons alors abordé les notions de surpêche et de pêche durable. 

Ils m'ont aussi parlé des plastiques rejetés dans la mer qui étouffent les dauphins, tortues, requins et autres poissons. Ils connaissaient l'existence du 7ième continent, la gigantesque masse de déchets qui dérive dans l'océan pacifique. 

Les photos présentées ne sont pas excellentes, il manquait beaucoup de lumière derrière les persiennes fermées à moitié, mais je trouvais intéressant de les partager. En effet ce petit bricolage dans sa réalisation a du me prendre disons...une petite demi-heure, n'a demandé que très peu de matériel et a occupé les Loulous avec toutes les activités annexes, une bonne semaine. 

Et de plus, nager, plonger en haute mer portés par la houle puissante nous a, toute la semaine, bien rafraichis. Si, si, je vous assure !


Livret " 700 gommettes des animaux du monde " de Bérengère Derenne mila éditions. Boite Lego numéro 60221 et Lego de brocante qui ne sont plus répertoriés.

12 commentaires:

  1. Magnifique proposition que vous avez fait là à leur imagination, je suis émerveillée, Claudie. Quelle chance ils ont...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Anne, cela me touche. Mais ils m'ont beaucoup aidée avec une nouvelle idée chaque minute. Il suffisait de relancer un peu cette imagination...et ce fut une chouette semaine malgré des températures écrasantes. Belle journée !

      Supprimer
  2. Avoue que tu as pris autant de plaisir qu'eux dans cette aventure... Ou comment se distraire intelligemment, s'instruire mine de rien, et aborder des sujets de réflexion tellement d'actualité. Tu leur parleras la prochaine fois de Jules Verne et des 20 000 lieues sous les mers ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment as-tu deviné ? Assise à une table près d'eux avec mon ordinateur, je me levais et les rejoignais souvent dans leur jeu !
      J'ai pensé à Jules Verne ,je les trouvais un peu jeunes mais c'est sûr, nous y viendrons ! Merci pour tes mots et belle journée !

      Supprimer
  3. C'est magnifique ! Comme quoi, jouer c'est aussi rêver et rien de mieux que d'inventer son propre univers. C'est un beau témoignage de tout ce que cela apporte aux enfants que d'inventer, de fabriquer, et de parler : un univers qui s'ouvre, des mots qu'on apprend, etc. Et on ne voit pas le temps passer. Bien sûr, il faut que les "grands" prennent le temps de s'occuper des petits ! Bravo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie ! Un Océan a leur portée, à leur dimension, à hauteur de ces deux petits bonhommes a été un monde entier qui s'ouvrait ! En fait je réalise en t'écrivant qu'ils ont été "acteurs" dans cet Océan.
      Belle et douce journée à toi !

      Supprimer
  4. Mais quelle brillante idée tu as eue! Surtout ces étages qui vous a permis de visualiser, d’imaginer des histoires, de plonger dans les rêves.
    C'est vrai que les longues journées trop chaudes, enfermés, sont parfois difficiles à occuper. Tu es géniale, oui, oui!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Colo pour ton enthousiasme ! Ce qui est surprenant, c'est de mettre en parallèle le peu de temps que j'ai passé à créer ces différents plans, et la semaine entière durant laquelle ils ont joué. Comme quoi, la simplicité marche toujours bien, pas besoin de trop de sophistication. Les étages étaient d'accès très facile, par le côté ou par le trou sur le dessus. Ils "nageaient" littéralement de l'un à l'autre. Bises et belle journée !

      Supprimer
  5. Oh c'est extra, j'adore, de quoi jouer des heures...

    RépondreSupprimer
  6. je vais immédiatement mettre un lien à ma fille car ses deux enfants sont de nouveau confinés après 2 semaines d'école et des cas de civid !! c'est la cata les enfants sont hyper déçus cela pourrait leur faire un vrai divertissement qui occupe et qui est très sympas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et cette petite bricole est si facile à mettre en place et ouvre sur tout un monde !
      Courage aux Mamans et aux Mamies ...qui n'en finissent pas de s'adapter !
      Je te souhaite une belle semaine !

      Supprimer