vendredi 22 avril 2016

Le tableau organiseur de bureau (tuto)

Il y a déjà quelques temps, j'avais transformé une table de cuisine des années 50 en bureau pour notre ordinateur (ICI), mais cette table bien sympathique n'a pas de tiroir. 
Aussi un joyeux désordre règne en permanence sur son plateau!
D'où l'idée d'utiliser la surface du mur pour organiser tout cela... 


Comme support, j'ai acheté un panneau d'isorel perforé que vous pouvez facilement couper à votre dimension. 
Il faut aussi de petits contenants : les anciens petits pots à fromage de brocante avec leur rainure sur le bord sont parfaits, les cache-pots en zinc perforés d'un petit trou à la perceuse et bombés en blanc font l'affaire aussi. 
On rajoute des planches de bois de 14mm d'épaisseur, 4 équerres métalliques blanches (9cm x 9cm) et des crochets spéciaux pour l'isorel perforé. 


J'ai appliqué une peinture acrylique blanche sur l'isorel (face lisse) au rouleau. Il faut deux à trois couches. 


Certains trous ont la fâcheuse tendance à se boucher, aussi il faut passer immédiatement un clou pour retrouver le vide. 


De petites cales sont collées sur l'arrière, une dans chaque angle et une centrale. 
Elles permettent de décoller le panneau du mur et autorisent ainsi le débord des crochets et attaches derrière. La cale centrale n'est pas fixée mais évite au panneau de gondoler.
Les cales des angles recevront aussi les vis permettant l'accroche au mur (ne pas oublier les retouches de peinture sur les têtes de vis). 
 

Pour l'instant, tout le petit bazar (clefs USB, câbles informatiques, rouleau de scotch, petite agrafeuse ....) a pris place dans le petit compotier blanc déjà vu LA.
Ce n'est pas le contenant idéal, il s'avère un peu petit et pas question que le désordre ré-envahisse la table ! Il faudrait que je cartonne une boite sur mesure, meilleur moyen d'avoir la bonne taille et la bonne couleur. A suivre...
Pour animer un peu le cube blanc des post-it, j'ai repris une idée vue je ne sais plus où: j'ai dessiné une forêt de troncs de bouleaux sur une des faces blanches. En voyant les photos, je me demande pourquoi je n'ai pas fait toutes les faces, la forêt aurait gagné en profondeur.  


Le tableau est maintenant fonctionnel. L'avantage de ce panneau est que l'on peut rajouter, enlever, déplacer des crochets très facilement.
Pour l'instant, pas de bazar sur le bureau... pour l'instant!


J'ai un faible pour "l'angle vert" du panneau...
On retrouve le pot en zinc laqué, les petits pots à fromage de brocante (un fil de fer a été passé dans la rainure et torsadé derrière).  
Ils contiennent une mini fougère et des succulentes. 




Il me plait vraiment cet angle...
Pourquoi ne pas réaliser, avec la même technique, un grand panneau végétalisé à placer sous notre petite verrière...


Panneau d'isorel, crochets, planches, équerres trouvés chez Bricomarché. 
Verre en porcelaine (transformé en pot à crayons) de chez Serax. 
Crédit photo: cartes de "Cinqmai création". 

 
                                      

21 commentaires:

  1. Superbe ! ton tableau est vraiment joli et donne envie de le réinterpréter à divers endroits de la maison. Je sélectionne ton billet sur Abracadacraft aujourd'hui !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Claire ! Je suis ravie que le tableau te plaise !!

      Supprimer
  2. Merci infiniment de votre très gentil message.

    je crois que nous sommes nombreux à nous sentir tiraillés entre sobriété et tentations. Je suis aussi une admiratrice de Pierre Rabhi, mais serais incapable de vivre selon ses préceptes.

    Mais il est vrai que, une fois la jeunesse passée, nous avons besoin d'autres valeurs, de donner un autre sens à nos vies.

    Votre blog, votre tableau sont un bon exemple d'équilibre.

    Je vous souhaite également un très bon week-end.

    A très vite,

    Marie-Paule

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie-Paule pour tous ces gentils mots !
      Je trouve d'ailleurs très agréable ce recentrage sur l'essentiel, avec l'économie d'énergie qui va avec.
      Difficile parfois à appliquer lorsque l'on aime la brocante ...avec obligatoirement des tentations...
      Merci pour tous vos billets (particulièrement le dernier), qui entre esthétisme et philosophie de vie font un bien fou !
      Très belle fin de semaine !

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Merci Béa de ton passage ici ! Beau week-end !

      Supprimer
  4. Franchement réussi ce panneau et tes pots de yaourt anciens me plaisent beaucoup !
    Je pars à la recherche de ton article sur l'Imprimerie à Dijon.
    Kiss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Magali ! Je viens de faire le lien entre ton article et le mien pour les belles lettres d'imprimerie. Merci d'avoir pris une photo de ce beau pan de mur lors de votre visite à Dijon ! Bises idem.

      Supprimer
  5. Superbe ! Je lorgne sur ce genre de panneau depuis un moment. Ton tuto semble facile et économique. Je le verrais bien dans mon atelier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment tout simple à faire !
      Il faut juste un peu d'aide au moment de le fixer, et tu as raison, il ne revient pas cher du tout ! Merci de ton gentil commentaire !

      Supprimer
  6. Formidable et CLEAN, ça fait du bien certainement et c'est vrai qu'on peut le décliner dans des domaines divers, bravo ! Bises. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Brigitte de tes gentils mots!
      C'est vrai qu'il est apaisant à regarder : chaque objet a une place..et va la garder...enfin j'espère !

      Supprimer
  7. C'est superbement réussi, bravo ! J'aime beaucoup ce mélange de modernité de l'isorel et de l'esprit mur végétal avec tes petites trouvailles de brocantes, ça donne une âme spéciale à ta création... J'imagine qu'avec un coin bureau comme ça, on n'a qu'une hâte : s'atteler à la paperasse, non ? :))) Bises (Sarah)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sarah ! Et Dieu sait que pour m'atteler à la paperasse, il m'en faut de la motivation...C'est vrai que ce tableau mural y contribue ! Bises.

      Supprimer
  8. Réponses
    1. Merci beaucoup Margault ! Belle semaine à toi !

      Supprimer
  9. C'est très réussi sans aucun doute mais quand je vois que tout le bazar tiens dans ces quelques pots je me dis qu'il ny en avait pas tant que ça sur le bureau!
    C'est la maintenance qui Est difficile comme pour les régimes! Faire maigrir demande de la motivation mais rester mince ou la la!
    Marie
    Merci pour ta visite sur mon blog

    RépondreSupprimer
  10. C'est très réussi sans aucun doute mais quand je vois que tout le bazar tiens dans ces quelques pots je me dis qu'il ny en avait pas tant que ça sur le bureau!
    C'est la maintenance qui Est difficile comme pour les régimes! Faire maigrir demande de la motivation mais rester mince ou la la!
    Marie
    Merci pour ta visite sur mon blog

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie ! C'est vrai...c'est un combat de chaque jour : le rester !!!

      Supprimer